Si ce message ne s'affiche pas correctement, visualisez-le grâce à ce lien.

PUBLICATION | Générations désenchantées ? Jeunes et démocratie
   
Communiqué
PUBLICATION
Générations désenchantées ? Jeunes et démocratie
 

La dernière édition de l’enquête européenne sur les Valeurs, qui permet notamment de comparer les valeurs des jeunes depuis 40 ans, vient de donner lieu à un ouvrage collectif édité par l’INJEP, Générations désenchantées ? Jeunes et démocratie à la Documentation française. Entre désenchantement politique et ré-enchantement démocratique, les jeunes Français exprimeraient, au-delà d’une défiance à l’égard des institutions et du personnel politique, des aspirations fortes pour une démocratie renouvelée, plus juste et plus inclusive.  
 

L’Institut national de la jeunesse, de l’éducation populaire (INJEP) publie à la Documentation française Générations désenchantées ? Jeunes et démocratie : un ouvrage collectif, coordonné par Laurent Lardeux (chargé d’études et de recherche à l’INJEP) et Vincent Tiberj (professeur des universités Sciences Po Bordeaux et chercheur au Centre Émile Durkheim) qui exploite l’Enquête européenne sur les valeurs [EVS] permettant des comparaisons sur près de 40 ans.



Nuancer la supposée perte des valeurs politiques et démocratiques

Les chercheurs rassemblés dans cet ouvrage nous invitent à retrouver un regard plus nuancé sur la supposée perte de valeurs politiques et démocratiques des nouvelles générations. Avec la hausse constante de l’abstention, l’affaiblissement des allégeances partisanes, la défiance à l’égard du personnel politique, ou encore l’intérêt supposé pour des régimes non démocratiques, les symptômes d’une fragilisation des relations des jeunes citoyens vis-à-vis des institutions de la vie démocratique se multiplient. Pour autant, au-delà des discours d’érosion démocratique les dix chapitres de cet ouvrage donnent davantage à voir des aspirations nouvelles des plus jeunes pour une démocratie plus directe et davantage tournée vers des valeurs d’égalité et de justice globale.



Participer davantage au débat public
 

Abordant à la fois la question des inégalités entre jeunes et leurs effets sur la polarisation des valeurs politiques, économiques et sociales ; la participation politique et le rapport aux institutions ; le sentiment d’appartenance locale, nationale, européenne et supranationale, ce livre montre combien les nouvelles générations, et celles qui les ont précédées, oscillent entre désenchantement politique et réenchantement démocratique. Nombreux parmi les citoyens qui émergent témoignent d’aspirations nouvelles vers plus d’horizontalité, d’inclusivité et de justice globale en réaffirmant avec vigueur un désir de participer plus directement au débat public.



Une démocratie contemporaine inadaptée ? 
 

La défiance observée n’a pas grand-chose à voir avec un désintérêt pour le politique. Pour les jeunes citoyens français la démocratie contemporaine est inadaptée pour faire face à l’accroissement des inégalités, l’insécurité sociale croissante ou le dérèglement climatique. Ils et elles semblent davantage prêts à expérimenter de nouveaux régimes de citoyenneté hors des institutions politiques traditionnelles. Avec le renouvellement générationnel en cours et la généralisation des formes d’expression politique alternative se pose la question des modalités d’inclusion à initier pour impliquer les citoyens, notamment les plus jeunes, au débat démocratique.

image

Consulter la publication

CONTACT PRESSE

Roch Sonnet 
06 03 27 92 15
roch.sonnet@jeunesse-sports.gouv.fr