Si ce message ne s'affiche pas correctement, visualisez-le grâce à ce lien.

PUBLICATION | Renforcement des compétences sociales
   
Communiqué
Infos pratiques
INJEP analyses & synthèses n°16
Renforcement des compétences sociales : un enjeu majeur de la professionnalisation des travailleurs de jeunesse à l’international
 

Depuis 2015, la  professionnalisation des travailleurs de jeunesse, et notamment ceux œuvrant dans le champ de la mobilité internationale, est inscrite à l’agenda politique européen. Dans ce contexte, une étude de l’INJEP montre l’importance des compétences sociales dans les pratiques des professionnels de jeunesse et leur intérêt pour accroître la mobilité professionnelle. Cette étude recommande de développer dans les formations la réflexivité et l’apprentissage par l’expérience qui contribuent à l’appropriation de ces compétences sociales.

L’apprentissage par l’expérience permet l’appropriation des compétences sociales, transversales et transférables dans les pratiques professionnelles. Telle est la principale conclusion d’une étude menée par l’INJEP, dans le cadre du réseau RAY et avec l’appui financier de l’Agence française Erasmus + Jeunesse et Sport, dont les premiers résultats sont restitués dans le numéro 16 du bulletin INJEP analyses et synthèses.

Les compétences sociales sont des compétences mises en œuvre dans les interactions sociales, dans la communication avec autrui et qui requièrent certains traits de personnalité et comportements. Ces compétences peuvent être mobilisées dans diverses situations ou dans des contextes professionnels variés. Elles favorisent donc les cheminements professionnels vers et dans l’emploi.

À rebours de l’approche de la professionnalisation promue dans les référentiels de compétences européens, il importe d’accorder une plus grande attention aux compétences sociales par rapport aux compétences techniques. Cette primauté « appelle à réajuster l’offre de formation dans une perspective moins technique », jugent les auteures de cette étude, Francine Labadie, chargée de la coordination de l’Observatoire et des relations internationales à l’INJEP et Estelle Crochu, doctorante en sciences de l’éducation (université de Bordeaux).

Le renforcement des compétences sociales constitue en effet « un enjeu majeur de la professionnalisation des travailleurs de jeunesse », écrivent-elles, dans un secteur « peu structuré »« les trajectoires se dessinent au gré des motivations et des stratégies de mobilité professionnelles individuelles ».

image

Voir / Télécharger la publication

CONTACT PRESSE

Roch Sonnet 
01 70 98 94 40
roch.sonnet@jeunesse-sports.gouv.fr